Contactez-moi pour réserver une pause bien-être au cabinet de réflexologie de Clermont-Ferrand.

Si vous préférez vous pouvez également me joindre au 07.67.99.98.97 ou par mail : aufildesoi63@free.fr.

Q

Contactez-moi pour réserver une pause bien-être au cabinet de réflexologie de Clermont-Ferrand.

Si vous préférez vous pouvez également me joindre au 07.67.99.98.97 ou par mail : aufildesoi63@free.fr.

Q

Comment lâcher prise ?

 

Si on vous demande de lâcher prise ce n’est pas pour que vous tombiez mais pour que vous décolliez.

Christine Pichon

Cette citation résume, en quelques mots, l’importance et les bienfaits du lâcher prise. Il y a un réel pouvoir créateur et libérateur dans ce processus, mais pour profiter pleinement de ses bénéfices, il faut comprendre ce que signifie réellement ces termes et comment lâcher-prise.

Comment lâcher prise au quotidien ?

 

Lâcher prise, c’est apprendre à aimer sans aucune attente et s’ouvrir sur ce que l’autre a de meilleur. C’est admettre que l’autre n’est pas moi et l’aimer tel qu’il est sans vouloir le contrôler, ni couper les liens. 

Lâcher prise, c’est craindre moins et aimer mieux. C’est aussi être disponible pour l’autre, simplement en l’écoutant, sans apporter de conseil ou un quelconque dirigisme. Loin d’être indifférent ainsi, on laisse l’autre au centre de ses actes. C’est respecter l’autre et se respecter.

Comment lâcher prise dans ses relations ? En apprenant à ne pas seulement prendre soin des autres, mais en étant concerné par eux. Il s’agit encourager au lieu d’assister.
C’est-à-dire ne pas gérer à la place des autres, mais laisser les principaux concernés affronter leur responsabilité en toute lucidité.
Ne pas sermonner, gronder, mais admettre ses propres faiblesses pour s’en défaire.

Lâcher prise, c’est apprendre à pardonner les personnes qui ont pu nous blesser et à se pardonner quand nos actes n’ont pas été louables.
C’est aller au-delà des apparences et s’ouvrir sur ce qu’il y a de meilleur en l’autre et en soi.

Le lâcher prise, pour certains, s’apparente à de la nonchalance alors qu’en réalité, tout comme la pensée positive, c’est presque une reprogrammation cérébrale choisie.
Ce n’est pas adapter les choses à ses désirs, mais accueillir et apprécier les événements qui nous arrivent.
C’est continuer à agir sans s’inquiéter du résultat, s’occuper de l’avenir sans s’en préoccuper.

 C’est le contraire du CONTRÔLE.

 

 Qu’est ce que le lâcher prise ?

 

Imaginez-vous à bord d’une montgolfière pour un vol initiatique. Le départ se fait du sol avec tous les lestages nécessaires à la stabilisation de l’objet, puis peu à peu, on retire les cordes, les poids, on augmente les gaz pour prendre de l’altitude. 

Lâcher prise c’est savoir abandonner tout ce qui n’a plus lieu d’être (déménagement, séparation, deuil, etc.) pour vivre intensément ici et maintenant. Le passé ne reviendra pas et nous ne pouvons pas le changer, allons de l’avant. 

Lâcher prise, c’est aussi accueillir nos particularités psychiques : telle que la codépendance, c’est-à-dire une préoccupation permanente et insidieuse pour un autre que soi (enfant, conjoint, concubin, parent, etc.), que l’on croit contrôler pour son bien.

Accueillir également nos émotions négatives, nos plaies psychologiques (sentiment de rejet, d’abandon, d’humiliation, de trahison et d’injustice), nos échecs personnels tels que le divorce, l’insatisfaction professionnelle et notre impossibilité à faire le deuil pour passer à une nouvelle étape de notre développement personnel. 

Lâcher prise, c’est admettre son impuissance face à certains événements de la vie.

 

Citation lâcher prise : parfois lâcher prise est un acte plus puissant que se défendre ou s'accrocher. Eckhart Tolle

 

Pourquoi lâcher prise ?

 

Le monde bouge en permanence, la nuit cède la place au jour, les années filent à un rythme effréné, l’homme subit l’impermanence de ce qui l’entoure et peut attraper le tournis.

« Qui es-tu demanda la chenille ? Je ne sais pas très bien en ce moment répondit Alice ; disons que je sais qui j’étais quand je me suis levée ce matin, mais je pense que j’ai changé plusieurs fois depuis ce moment ».

Extrait d’Alice aux Pays des Merveilles

Lâcher prise signifie aussi ne plus s’agripper au passé, mais s’ouvrir et s’offrir à l’instant présent en toute gratitude, retirer crainte et espoir en l’avenir et avancer sur sa route.
Cette instabilité génère de la peur, des peurs ; acceptons de faire confiance à la vie et de nous faire confiance.

Lâcher prise permet d’apprendre à agir et non à réagir selon les situations qui se présentent à nous et à tirer les leçons de nos propres expériences.

Lâcher prise, c’est porter un regard d’enfant, un regard neuf sur le monde qui nous entoure, savoir s’émerveiller et ressentir le vrombissement de cette sensation unique dans notre être.

Lâcher prise, c’est aussi savoir se taire et ressentir le SILENCE, l’apprivoiser et trouver la paix.

Lâcher prise, c’est ouvrir grand ses mains pour laisser tomber ce qui n’est pas indispensable.
C’est avoir suffisamment confiance en soi pour ne pas toujours chercher à avoir raison, être cru et compris. C’est baisser les exigences envers soi et envers les autres.

J’admets tout à fait que la tâche est ardue.

Les solutions pour lâcher prise

 

Lâcher prise repose donc sur fort travail personnel qui peut paraître compliqué notamment lorsqu’on les émotions nous envahissent.

Comment lâcher prise face aux émotions ? En comprenant que rien au monde ne peut nous rendre malheureux, ni un événement, ni une situation, ni une personne.
Les émotions sont créées par nous-mêmes. Avec nos attentes, nos illusions, nos buts inatteignables, nous entretenons cet état d’être. Ne nous identifions plus à ce ressenti, à cette colère, ou à tout autre sentiment. Ainsi ce vague à l’âme plus ou moins intense n’aura pas d’ancrage et notre homéostasie reprendra le pas.

Certains croient que tenir bon nous rend plus forts; mais parfois, le plus dur est de lâcher prise

Hermann Hesse

En lâchant prise, on renonce à prouver quoique ce soit et on accepte l’autre et soi-même.
Je suis ainsi et pas tel que je le rêve. On met fin au sempiternel combat intérieur du procès de notre vie. Le bonheur n’est alors plus une quête ultime et il vient à nous naturellement.

Ce travail au premier abord fastidieux de « ménage intérieur » ouvrira alors en vous un immense champ des possibles.

 

Pour lâcher prise il faut donc bien comprendre ce que signifie ce terme et arriver à se détacher de beaucoup de schémas ancrés  en nous. Lorsque le mental devient trop envahissant, le retour au corps et aux sensations peut également aider à lâcher prise. La réflexologie est une véritable alliée dans cette démarche.
Je propose ainsi au cabinet bien-être  de Clermont-Ferrand, des soins de réflexologie vous permettant de vous détendre et de faire le vide tout en profitant des nombreux bienfaits de cette discipline.
N’hésitez pas à me contacter pour réserver une séance de réflexologie.

Sources & suggestions de lecture pour approfondir le sujet :

 

  • « Lâcher prise » de Rosette Poletti et Barbara Dobbs,
  • « Pensées pour lâcher-prise, 11 exercices pour influencer notre destin » de Guy Finley,
  • « Apprendre à lâcher-prise » de Cécile Neuville,
  • « Les 5 blessures qui empêchent d’être soi-même » de Lise Bourbeau.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.