Contactez-moi pour réserver une pause bien-être au cabinet de réflexologie de Clermont-Ferrand.

Si vous préférez vous pouvez également me joindre au 07.67.99.98.97 ou par mail : aufildesoi63@free.fr.

Q

Contactez-moi pour réserver une pause bien-être au cabinet de réflexologie de Clermont-Ferrand.

Si vous préférez vous pouvez également me joindre au 07.67.99.98.97 ou par mail : aufildesoi63@free.fr.

Q
ode à l'amour de soi

Ce texte est une véritable ode à l’amour. Il exprime tout le bonheur, l’énergie et la sérénité que l’on ressent quand on tombe amoureux. Dans les yeux de son ou sa partenaire, on se sent beau, fort, unique. Et s’il était possible de conserver cette vision de soi en toute circonstance, que l’on soit seul ou en couple ? C’est là qu’intervient l’amour de soi.
Loin d’être de l’égoïsme ou de la fierté, l’amour de soi est un puissant sentiment qui nous permet de nous épanouir et d’affronter la vie en toute confiance. Mais cette harmonie peut être compliquée à atteindre, car bien trop souvent, nous nous dénigrons ou faisons passer le bonheur des autres avant le sien. Je vous propose dans cet article des conseils et exercices pour développer un amour de soi profond et durable.


Faire la différence entre amour de soi et estime de soi

L’estime de soi, une opinion sur soi-même

L’estime de soi s’apparente au sentiment de fierté que nous ressentons lorsque nous accomplissons un objectif ou réussissons un défi. Il s’agit tout aussi bien de buts que nous nous sommes fixés ou qui nous ont été imposés par exemple dans le domaine professionnel. Qui ne s’est jamais félicité d’être parvenu à boucler un dossier compliqué ou d’avoir atteint un nouveau record en course à pied.
Cette sensation est tout à fait positive et très bénéfique, car il est sain de distinguer les efforts que nous avons mis en œuvre pour concrétiser nos projets.

Cependant, l’estime de soi est souvent conditionnée au regard des autres. On dit ainsi qu’on a de l’estime pour quelqu’un lorsqu’on le respecte. De même, il est très compliqué de développer de l’estime pour soi quand on se sent rabaissé, peu soutenu ou reconnu par notre entourage. Nous pouvons même penser que nos succès sont dérisoires.

Cette recherche de considération et de gratitude peut également nous pousser à nous fixer sans cesse de nouveaux buts, de plus en plus exigeants. C’est bien entendu, un formidable moteur pour avancer et se dépasser, mais à condition de savoir gérer l’échec. Lorsqu’on échoue, on a malheureusement tendance à fortement se critiquer, voire à perdre confiance en soi.

L’amour de soi, inconditionnel et puissant

À l’inverse, l’amour de soi est par définition inconditionnel. Il repose sur une acceptation de soi, dans sa globalité, en accueillant tout aussi bien nos forces et qualités que nos défauts et faiblesses.
L’amour de soi est similaire à celui que nous portons à nos proches. Nous pardonnons quand ceux-ci font des erreurs alors que nous avons tendance à être beaucoup plus intransigeants envers nous même. Il s’agit encore du soutien que nous apportons à nos enfants en les accompagnant dans leur cheminement avec patience, en essayant de les conseiller sans jugement.

L’amour de soi ne dépend donc pas du regard des autres, mais uniquement de l’acceptation de notre propre sensibilité. C’est là que réside sa grande force. En connaissant nos défauts, on sait ce que l’on est capable de donner ou pas et de tolérer ou non. Cela peut bien entendu nous éloigner de certains individus, mais finalement, nous développons des relations plus harmonieuses et authentiques avec des personnes prêtes à nous apprécier tel que nous sommes réellement.
Les critiques ou avis extérieurs ne résonnent donc plus en nous. Nous ne perdons alors plus de temps à tenter de nous plier à des volontés externes en niant nos propres besoins. Mais pour cela, il faut d’abord arrêter de porter nous-mêmes des jugements sur nos actes et comportements.


Arrêter de se juger

« Je suis trop nul(le) », « Je n’y arriverais jamais », ces phrases sont si souvent répétées qu’elles pourraient presque sembler anodines. Pourtant elles sont profondément destructrices. Se dévaloriser en permanence mine la confiance en soi, nous enferme dans nos incertitudes et nous empêche d’atteindre nos rêves et objectifs.
C’est une spirale infernale qui pousse à se calomnier un peu plus chaque jour. Il est donc fondamental d’arrêter de se dénigrer.

Se parler en ami

Lorsque vous rencontrez un échec ou émettez une appréciation sur vous, prenez 1 à 2 secondes pour changer d’angle de vue. Imaginez que c’est un ami, un membre de votre famille ou même un parfait inconnu qui se trouve dans votre situation. Iriez-vous le critiquer ? Ajouteriez-vous à sa peine ou à sa déception des répliques acerbes ou des jugements ?

Il y a fort à parier qu’au contraire vous tenteriez de relativiser la situation et de le réconforter. Il n’y a aucune raison que vous agissiez différemment envers vous-même. Tout le monde se trompe, chacun a déjà connu de mauvais moments. Se ménager et se protéger est indispensable pour traverser les périodes délicates le plus sereinement possible.

Apprendre à lâcher-prise

Souvent, on se fixe des objectifs trop hauts, voire inatteignables, et qui sont donc forcément voués à l’échec. Nous aimerions par exemple que tout notre entourage aille bien, que nos proches ne soient jamais tristes ou déçus. Mais, nous ne réalisons pas que le bonheur des autres est avant tout entre leurs mains et que nous ne pouvons pas tout contrôler.

Pratiquer le lâcher-prise permet de comprendre et d’admettre que la vie est par définition incertaine. Nous pouvons, bien sûr, faire de notre mieux, mais en acceptant que les résultats ne dépendront jamais uniquement de nous. Pour en apprendre plus, je vous invite à consulter mon article sur le lâcher-prise.
Une des clés à retenir est de privilégier son propre bonheur et son bien-être, sans culpabilité.

Ne pas culpabiliser de privilégier son bien-être

Les valeurs d’altruisme et de partage sont très estimées. C’est une chance, car ce sont elles qui favorisent l’harmonie et la bienveillance dans notre société bien souvent individualiste et compétitive. Cependant, elles peuvent aussi avoir des répercussions négatives. Se recentrer et privilégier son bien-être peut être perçue comme de l’égoïsme. Là encore, ce jugement vient davantage de nous-mêmes que d’autrui.

Pourtant, il est illusoire de penser pouvoir prendre soin de ses semblables si on n’est pas d’abord en harmonie avec soi-même. Nier ou ne pas écouter ses besoins est une source de tristesse ou de colère. On éprouve parfois même un profond sentiment d’injustice, infondé, mais qui envenime notre quotidien.

En effet, tout comme nous ne sommes pas responsables du bonheur des autres, ceux-ci ne sont pas responsables du nôtre. Personne ne peut nous connaître mieux que nous-même. Favoriser l’amour de soi permet de répondre de la meilleure manière à ses désirs et aspirations profondes, d’être en accord avec ses valeurs et ce qui nous anime.

Ainsi nous sommes plus sereins et ressentons une véritable paix intérieure. Nous ne reprochons plus aux autres de ne pas savoir « lire en nous » puisque nous savons très bien répondre à nos propres besoins. Cette grande force nous permet de ne jamais tomber dans la dépendance et de pouvoir profiter de relations saines et équilibrées avec nos proches.
Mais cela n’est pas forcément facile ni inné. Comme dans un couple, l’amour de soi s’entretient au quotidien.


Amour de soi - des exercices pour prendre soin de soi

Quelques exercices pour développer l’amour de soi

Tenir un journal

Pour développer l’amour de soi, il peut être utile de tenir un journal quotidien. Attention, il ne s’agit pas d’un carnet d’objectifs, mais plutôt d’ancrer (et encrer) tout ce qui nous arrive de positif. Décrire un moment qui nous a fait du bien permet de revivre l’instant et d’en ressentir de nouveau les émotions. Ce n’est pas forcément une réalisation concrète, mais juste le fait d’avoir pris le temps de discuter avec un proche ou encore d’avoir profité d’une balade revitalisante.

Le geste d’inscrire ces moments simples et heureux aide à se rendre compte que le bonheur tient finalement à peu de choses matérielles ou compliquées, mais qu’il s’agit avant tout d’un état d’esprit. Ce carnet sera aussi idéal pour trouver des idées pour se ressourcer lors de périodes plus difficiles.

S’accorder un moment rien que pour soi

Parce que nous sommes la personne la plus importante de notre vie, il est primordial de s’accorder des instants en tête avec soi-même pour faire le point et se recentrer.
Ces instants de solitudes choisis et enrichissants sont à adapter selon vos goûts. Ils peuvent par exemple prendre la forme :

  • d’une promenade en pleine nature, pourquoi pas au milieu de nos beaux volcans du Puy-de-Dôme,
  • d’une séance de médiation,
  • d’un massage
  • ou tout bonnement de juste ne rien faire…

S’allonger, s’asseoir et admirer un paysage ou simplement contempler la pluie qui tombe représente autant d’occasions de se libérer du mental pour laisser libre cours à nos émotions et à nos ressentis.

Prendre soin de son corps

L’amour de soi passe forcément par le respect de notre corps. C’est lui qui nous accompagne au quotidien et nous permet de vivre des instants de pur bonheur et d’affronter les épreuves les plus difficiles.
Là aussi, ces instants doivent correspondre à vos envies du moment, par exemple :

Si vous êtes en manque d’idée, songez à ce que vous feriez pour offrir une surprise à votre partenaire ou à un ami et organisez-le pour vous-même.

L’amour de soi se développe donc par la répétition de gestes et de pensées tendres envers soi-même. Il implique également de s’accepter tel que l’on est. Le cheminement peut être long, mais rempli de positivisme et de joie. La réflexologie a bien entendu ici toute sa place, car elle permet de s’accorder une pause bien-être tout en éliminant les blocages et favorisant une bonne circulation de l’énergie à travers l’organisme. Si vous souhaitez en ressentir les bienfaits, n’hésitez pas à me contacter pour réserver une séance au cabinet bien-être de Clermont-Ferrand.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.